Se reconvertir après une carrière d'assistante maternelle

reconversion-ass-mat

Bien qu'elle ne soit pas toujours reconnue à sa juste valeur, on ne peut nier que la profession d'assistante maternelle soit une véritable profession. N'en déplaise à ceux qui s'imaginent qu'elle consiste à passer des heures devant la télé en compagnie des enfants, elle nécessite un amour inconditionnel de ces derniers, beaucoup de patience et une grande vocation.

Il peut cependant arriver qu'elle soit choisie "par défaut". C'est en effet la seule profession permettant de s'occuper d'enfants sans niveau scolaire particulier et sans diplôme préalable puisqu'il suffit d'une formation d'assistante maternelle et de répondre à certaines obligations d'exercice. Elle présente donc non seulement une opportunité d'oeuvrer dans ce milieu mais elle sert également de tremplin pour accéder à certains diplômes et métiers.

CAP petite enfance

Il existe un lien de parenté certain entre la formation obligatoire d'assistante maternelle et le CAP petite enfance. Pour cette raison il est donc possible d'obtenir ce diplôme grâce à la Validation des Acquis de l'Expérience. Toute VAE considère qu'expérience vaut formation théorique et est donc accessible à toute personne possédant 3 ans d'exercice dans le domaine professionnel ciblé.

La première étape consiste à remplir le livret de recevabilité, dit livret 1. Celui-ci répertorie vos expériences professionnelles durant 3 ans et s'il est prouvé qu'elles sont en lien avec la finalité du diplôme vous passerez alors à l'étape du livret 2. Il repose sur trois axes principaux :

  • le parcours, c'est-à-dire toutes vos expériences dans le domaine de la petite enfance ;
  • les motivations vous poussant à vouloir obtenir ce diplôme et votre projet professionnel suite à cette obtention ;
  • les acquis professionnels, autrement dit la concordance entre ce que vous a enseigné votre expérience et les compétences que l'on attend de vous.

La dernière étape, enfin, est souvent la plus redoutée : le passage devant le jury qui se base sur la rédaction du livret 2 pour approfondir certains points et s'assurer de votre motivation.

Le concours ATSEM

Le concours ATSEM (Agent Spécialisé des Ecoles Maternelles) est généralement la suite logique du CAP petite enfance. L'Atsem seconde l'enseignant et participe de très près au quotidien des enfants. L'assistante maternelle déjà accueilli des enfants de cette tranche d'âge possède déjà une expérience en la matière qui fait souvent défaut à celle ayant obtenu le CAP petite enfance par le biais de la formation initiale : 12 semaines de stage sont peu par rapport à 3 ans d'expérience sur le terrain.

Le concours externe comporte deux épreuves :

  • épreuve écrite d'admissibilité (20 questions à choix multiple portant sur les situations concrètes rencontrées par les ATSEM ;
  • épreuve orale d'admission (entretien avec le jury pour l'évaluation des connaissances, aptitudes et motivation).

Il est également possible de se présenter au concours ATSEM sans être passée par la case CAP petite enfance : c'est le troisième concours. Mais celui-ci nécessite quatre ans d'expérience professionnelle au lieu de trois. Lui aussi comporte deux épreuves :

  • épreuve écrite : 3 à 5 réponses courtes à des questions basées sur les problèmes rencontrés par les ATSEM ;
  • épreuve orale : entretien de 20 mn avec le jury, dont 5 mn de présentation de l'expérience professionnelle ; présentation basée sur un document remis lors de l'inscription au concours.

Visez le troisième concours !

En clair, c'est ce concours que les assistantes maternelles n'ayant pas le CAP petite enfance et ne pouvant pas faire de validation des acquis de l'expérience pourront désormais passer. Le troisième concours avec épreuves est ouvert aux candidats justifiant d'une expérience professionnelle d'au moins 4 ans auprès de jeunes enfants. Le troisième concours est composé de deux épreuves : une épreuve d'admissibilité (série de 3 à 5 questions à réponse courte) et une épreuve d'admission (entretien oral).

VAE diverses

Le principe de la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) vous autorise à en faire la demande pour toute profession touchant au domaine de la petite enfance (auxiliaire de puériculture, éducatrice de jeunes enfants...). Mais avant de vous précipiter, assurez-vous bien que vos compétences répondent au référentiel du diplôme visé. Sachez également que vous êtes susceptible d'obtenir une validation partielle correspondant aux compétences que vous maîtrisez ; dans ce cas vous disposerez d'un certain laps de temps pour approfondir et valider celles qui vous manquent.

Il est donc évident qu'une assistante maternelle qui souhaite s'orienter vers une autre profession appartenant au domaine de la petite enfance n'est pas freinée par l'absence de diplôme ou l'impossibilité de le préparer par la voie de la formation traditionnelle. Avoir la capacité d'évoluer grâce à l'expérience acquise est une juste reconnaissance de l'investissement professionnel.