Evoluer dans le métier d'assistante maternelle

evolution-carriere-assistante-maternelle

Il est important de savoir qu'il existe quatre types d'assistantes maternelles ou, plus précisément, quatre statuts différents : assistante maternelle indépendante, assistante maternelle de crèche familiale, assistante maternelle de l'Aide Sociale à l'Enfance, assistante maternelle des services de placement familiaux spécialisés.

S'il existe des différences de statuts et de conditions d'accueil entre ces quatre types d'emploi, ils ont en revanche deux points communs immuables : l'obligation d'agrément et l'accueil à domicile. Quelle que soit la formule pour laquelle vous opterez par la suite, le parcours pour obtenir l'agrément est donc identique. Tout ou presque ayant été dit sur le métier d'assistante maternelle indépendante, nous nous pencherons plutôt ici sur les trois autres statuts.

Assistante maternelle de crèche familiale

La dénomination est légèrement trompeuse en ce sens qu'elle peut donner à penser que l'emploi s'exerce au sein d'une crèche. En réalité l'assistante maternelle de crèche familiale oeuvre à son domicile, tout comme l'indépendante. La différence -et ce qui en découle- se situe au niveau de l'employeur, à savoir la crèche familiale. Cette dernière peut aussi bien être gérée par une collectivité territoriale type mairie que par une association ou une entreprise.

Le lien entre les parents et l'assistante maternelle se fait par le biais d'une puéricultrice. La directrice de la structure effectue des visites régulières chez l'assistante pour suivre l'évolution des enfants qu'elle a en charge.

Avantages et inconvénients pour l'assistante maternelle

Le principal inconvénient est l'absence de liberté par rapport à une indépendante. C'est la crèche qui choisit les enfants qu'elle attribuera à telle ou telle autre assistante, donc si vous n'avez pas un bon feeling avec les parents vous devrez malgré tout vous en accommoder. C'est elle également qui fixe vos horaires en fonction des demandes des parents. D'autre part il vous est impossible de négocier votre rémunération directement avec les parents ; et comme la plupart du temps une assistante maternelle de crèche familiale ne perçoit que le minimum légal...!

En contrepartie vous jouissez d'une plus grande stabilité au niveau de l'emploi puisque vous n'avez pas à démarcher par vos propres moyens pour trouver un employeur ; la rémunération est donc assurée. Vous n'avez pas non plus à vous soucier de toute la partie administrative, le salaire étant directement versé par la crèche. Enfin, vous avez la possibilité de rencontrer d'autres assistantes maternelles : des regroupements sont régulièrement organisés au sein des locaux de la crèche, ce qui favorise la socialisation des enfants et vous sort de votre isolement.

Avantages et inconvénients pour les parents

Ils apprécient la souplesse par rapport aux crèches collectives : même malades les enfants peuvent être accueillis et les horaires sont négociables. Aucune contrainte administrative, tout est géré par la crèche.

En revanche les parents n'ont pas leur mot à dire pour le choix de l'assistante maternelle, ce qui peut s'avérer préjudiciable pour de bons rapports.

Assistante familiale de l'Aide Sociale à l'Enfance

Dans ce cas de figure on ne parle plus d'assistante maternelle mais d'assistante familiale. En effet, cette professionnelle dépendant du conseil général accueille à son domicile à titre permanent des enfants ou de jeunes majeurs (18 à 21 ans) placés par l'Aide Sociale à l'Enfance ou la justice et issus de familles en difficulté. Elle est partie intégrante de l'équipe d'accueil familial permanent (travailleur familial, psychologue, psychiatre...)et participe à ce titre aux réunions d'évaluation et/ou de synthèse. Le séjour de l'enfant peut aller de quelques jours à quelques mois, voire plusieurs années.

Il existe un Diplôme d'Etat d'Assistante Familiale (DEAF) accessible par formation en alternance ou par la VAE. Cette formation s'adresse aux assistantes maternelles en exercice, titulaires de l'agrément et ayant effectué les 60 premières heures de formation obligatoire. Elle consiste en 240 heures théoriques en centre de formation étalées sur 18 à 24 mois en alternance, à raison de 2 jours en moyenne par mois. La prise en charge financière se fait par l'employeur.

L'assistante familiale de l'aide sociale à l'enfance est mensualisée et son salaire dépend du nombre d'enfants accueillis (l'agrément permanent autorise 3 enfants maximum). Il est basé sur le SMIC horaire mais il peut y avoir quelques petites disparités en fonction des départements. Pour un aperçu plus précis, prenons l'exemple de la Seine-Saint-Denis.

  • Salaire de base : 1 430 € bruts pour 1 enfant, 2 521 € pour 2 enfants, 3 317 € pour 3 enfants.
  • Indemnités d'entretien et d'hébergement, de frais de transports, de jouets, d'habillement...
  • Frais médicaux, sportifs et autres : pris en charge par le Département
  • Prime d'ancienneté : prise en compte dans la grille salariale
  • Congés payés : 41 jours par an.

Il s'agit donc là d'un statut bien particulier, répondant à des règles strictes et qui nécessite une très grande motivation.

Assistante familiale des services de placement familiaux spécialisés

Elle accueille à plein temps des enfants (au même sens large du terme que précédemment) présentant des troubles graves. Le principe se rapproche d l'assistante familiale de l'aide sociale à l'enfance mais avec une dimension thérapeutique bien plus importante.

Le salaire est régi par la convention collective des Placements Familiaux Spécialisés. A peu près équivalent à celui de l'aide sociale à l'enfance, il peut faire l'objet d'une majoration liée à l'attention particulière que nécessitent certains troubles.