Les conditions de travail d'une assistante maternelle

conditions-travail-assistante-maternelle

Beaucoup s'imaginent que le simple fait d'être mère de famille ou d'avoir gardé ses petits frères et soeurs est suffisant pour être assistante maternelle. Détrompez-vous, cette profession est bien plus complexe q'il n'y paraît et même si vous avez le profil pour devenir assistante maternelle il faut valider avant que les conditions de travail vous conviennent. Certes on peut la résumer en disant qu'elle consiste à seconder les parents mais, outre la lourde charge de responsabilités qu'elle comporte, elle implique également certains sacrifices.

Au cours d'une journée de travail l'assistante maternelle doit remplir de nombreuses missions, souvent auprès d'enfants d'âges divers. Elle doit tout à la fois veiller à respecter le rythme de chacun d'eux, tenir compte des règles éducatives des parents, assurer la relève de la mère sans chercher à la remplacer mais tout en apportant à l'enfant l'affection dont il a besoin. Difficile équilibre!

Concrètement, quelles fonctions assume une assistante maternelle?

L'accueil

C'est le moment crucial, surtout dans les premiers jours. L'enfant se retrouve dans un environnement étranger et doit vivre la séparation d'avec le parent, difficile en fonction de l'âge. L'assistante maternelle doit faire en sorte que l'enfant se sente en sécurité et que le parent parte totalement rassuré.

L'alimentation

C'est également une étape importante. Pour les bébés encore au biberon elle ne revêt pas d'aspect particulier mais il en va autrement dès qu'il s'agit de passer à l'alimentation solide. Souvent l'enfant déjeune et goûte chez l'assistante maternelle et il doit d'abord faire connaissance avec de nouvelles saveurs puis apprendre à manger seul. Si les repas sont fournis par les parents, l'assistante maternelle se contente de les réchauffer et de faire manger l'enfant. Mais si la préparation des repas lui incombe, il lui faut veiller à ce qu'ils soient équilibrés et adaptés à l'âge. Quand les enfants accueillis présentent un écart d'âge important cela signifie quasiment autant de repas différents à préparer.

Le sommeil

Le respect du rythme de sommeil de l'enfant est indispensable à son équilibre. Il doit être au calme, sans pour autant qu'il soit exigé une chambre par enfant. Par exemple il peut tout à fait faire sa sieste dans la chambre de l'assistante maternelle. Par contre il est indispensable (les PMI l'exigent, d'ailleurs) qu'il la fasse dans un lit au domicile, ce qui exclut poussette ou siège auto.

L'hygiène

Si l'assistante maternelle n'a pas à se charger du bain de l'enfant, en revanche le change revient de façon régulière ; et ce non seulement pour le bébé mais également pour l'enfant faisant l'apprentissage de la propreté et qui est sujet à des "accidents" fréquents.

L'éveil

Dès l'âge de 3 mois un bébé ne fait pas que téte et dormir. Il a besoin d'activités d'éveil, surtout basés sur les couleurs et la musique, qui stimuleront le développement de son cerveau. Pour les plus grands il s'agira plutôt de modelage, coloriage, ou histoires et comptines pour des temps calmes. Ces activités leur permettent également de faire l'apprentissage du respect du matériel et du partage avec les autres. Il est aussi possible de participer à des ateliers (théâtre, marionnettes, éveil corporel) par le biais d'associations.

Vous voyez que les diverses tâches du métier d'assistante maternelle nécessitent des compétences variées. On ne peut donc que se réjouir de la mise en place de la formation obligatoire pour exercer cette profession. Le fait également que l'agrément repose à la fois sur la conformité du logement et sur les capacités naturelles de la professionnelle sont de nature à rassurer des parents qui confient leur bien le plus précieux à quelqu'un qui n'est, somme toute au départ, qu'une parfaite inconnue.